TPE : 7 questions à se poser avant de monter un site internet

Vous souhaitez améliorer votre présence en ligne et attirer de nouveaux clients avec votre activité ? La création d’un site internet est une excellente solution pour développer votre business. Mais comment faire ? Quelles sont les étapes obligatoires à considérer ? Voici 7 questions à vous poser lors de la création de votre site web.

1. À quoi va servir mon site internet ?

C’est probablement la question la plus importante à se poser. Dans le cadre de la création d’un site internet, la première chose à faire est toujours de définir vos objectifs. Il vous faut donc déterminer précisément le rôle de votre plateforme.

Un site internet est un outil de communication très puissant, à condition d’être bien utilisé. Contrairement à votre boutique physique, il sera disponible 24h/24, 7J/7. Pratique. Vous pouvez vous en servir comme simple carte de visite pour présenter votre activité (site vitrine), ou bien comme plateforme de vente directe pour vos produits ou services (site e-commerce). Un site internet peut également être un argument pour gagner en crédibilité, en exposant vos réalisations et votre savoir-faire.

Avec un site internet vous pouvez aller chercher vos futurs clients là où ils effectuent leurs premières recherches, sur Google. A vous de déterminer ce que vous souhaitez leur montrer.

2 - Quelle est ma cible ?

Il est également essentiel de définir une cible pour votre site internet. Qui souhaitez-vous atteindre avec votre activité ? Tranche d’âge, statut professionnel, centres d’intérêts, emploi du temps, genre… les critères sont presque illimités, et cela peut sembler fastidieux. Pourtant, il ne faut surtout pas négliger cette étape. Définir une cible vous permettra ensuite d’identifier ses besoins pour y répondre avec davantage de précision. 

Vous gagnerez tout simplement en efficacité !

Comment pouvez-vous vous rendre pertinent pour votre cible ? Qu’allez-vous pouvoir lui proposer sur votre site ? Comment obtenir des visiteurs “utiles” sur votre plateforme ? Tant de questions auxquelles il est bon de trouver des réponses, seul ou bien avec l’aide d’un professionnel.

Le ciblage est notamment essentiel pour des questions de référencement. Rien ne sert d’avoir des visiteurs s'ils n’ont au final aucun intérêt pour votre activité ! Par exemple, si vous déployez vos services dans certaines régions, il est préférable d’effectuer un ciblage géographique cohérent afin d’être visible au niveau local. Si vous travaillez uniquement autour de Toulouse, votre cible prioritaire devra se trouver dans cette région, et le contenu de votre site devra s’adapter dans ce sens.

3 - Quel design pour mon site internet ?

Le design d’un site internet est une notion essentielle. Tout d’abord sur le plan esthétique, il est important de définir une charte graphique cohérente et des éléments visuels qui renvoient une bonne image de votre entreprise. Interrogez-vous sur la première chose que l’on verra sur votre page d’accueil. Il est toujours bon de faire une bonne première impression.

Mais au delà de cet aspect purement esthétique, il faut aussi penser à l’ergonomie dans la navigation et à l’expérience de l’utilisateur sur le site. Un site trop complexe perdra le visiteur, et il est parfois préférable de miser sur la simplicité. Soyez clair dans ce que vous souhaitez mettre en avant. Pensez votre design en fonction de votre cible, et proposez à vos visiteurs un site avec une bonne structure et une hiérarchie visuelle cohérente.

Ce sera aussi l’occasion de discuter de la présence de certaines fonctionnalités sur votre site. Est-il nécessaire de proposer un formulaire en ligne pour faciliter les demandes de devis ? Ou encore un compte utilisateur afin de simplifier la vie des visiteurs récurrents ? 

En bref, comment rendre le site agréable et facile d’utilisation ?

Dans le cas d’un site e-commerce, il sera notamment nécessaire d’imaginer un parcours type pour votre visiteur, afin de le diriger vers un tunnel d’achat. Si votre site manque de structure ou de clarté, il sera plus difficile de convertir les visiteurs en acheteurs potentiels.

4 - CMS, hébergement, nom de domaine… que choisir ?

Wordpress, Drupal, Joomla… difficile de s’y retrouver quand on entend tous ces noms d’oiseaux. Pourtant, le choix du CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenu) n’est pas anodin. En 2019, sauf cas particulier ou très gros projet, il est vivement conseillé de passer par ce type de plateforme pour la création d’un site internet. Tout d’abord pour gagner du temps, mais aussi pour conserver une certaine facilité d’utilisation

Il est donc important de sélectionner un CMS qui assure une bonne gestion du contenu et qui englobe toutes les fonctionnalités que vous souhaitez intégrer. Wordpress est aujourd’hui utilisé pour concevoir la majorité des sites vitrines, même si certaines fonctionnalités seront plus faciles à mettre en place sur Drupal. De son côté, Prestashop se place comme la référence du e-commerce en France, même si sa rigidité laisse parfois à désirer. Tous ces CMS ont leurs avantages et leurs inconvénients, et le choix devra dépendre aussi des compétences du webdesigner concerné, qui sera peut-être plus compétent sur certaines plateformes.

La question de l’hébergement doit se poser également, tout comme celle de l’achat d’un nom de domaine pour votre site. Mais que ce soit en matière d’hébergement ou de CMS, il n’y a pas de vérité générale. Ces questions méritent souvent une réflexion approfondie, et il est préférable de vous faire conseiller par un professionnel, qui sera à même de vous proposer la solution la plus appropriée en fonction de votre site.

5 - Comment rendre visible mon site internet ?

C’est une problématique bien souvent sous-estimée lors de la création d’un site internet. Et pourtant, vous pourrez avoir le plus beau site du monde, il ne servira à rien si personne n’arrive à le trouver ! La question du référencement se pose donc en priorité. Un site n’est rien sans visibilité, et il est important de mettre en place une stratégie efficace pour attirer des visiteurs et faire sonner votre téléphone.

Lors de la création de votre site, gardez en tête votre mission principale : répondre à un besoin. En 2019, Google valorise plus que jamais le contenu informatif. Un site qui propose un contenu utile aura bien plus de chances d’apparaître en première page sur des mots-clés importants.

Il est aujourd’hui courant de mettre en place une stratégie de contenu sur un site internet. C’est le meilleur moyen pour faire monter le trafic sur un site. Vous êtes artisan menuisier et vous souhaitez vendre vos créations en ligne ? Profitez-en pour parler de votre activité et partager votre savoir-faire. Si vous partagez des infos utiles, vous aurez de la visite ! Chaque secteur d’activité possède un savoir-faire unique, alors n’hésitez pas à en parler.

Création de contenu, stratégie de netlinking, référencement local, publicité… ces actions demandent du temps et sont généralement mises en place par des agences ou des freelances spécialisés. 

6 - Quel est mon budget ?

Cette question est essentielle, car c’est finalement votre budget qui posera les limites de votre site web et de ses fonctionnalités.

Pour bien définir votre budget, il est important de comprendre le rôle que pourra jouer un site internet dans le développement de votre activité. Si la création d’un site Internet représente une opération coûteuse pour une petite structure, le retour sur investissement de votre Web en vaut parfois la chandelle.

Le coût de conception de votre site dépendra de ses différentes spécificités. Un site e-commerce sera souvent plus cher qu’un site vitrine, et un site sur-mesure qui propose des fonctionnalités poussées sera naturellement plus coûteux. Pour les petites entreprises, il est parfois préférable de procéder par étape, en commençant par la création d'une excelente base, bien optimisée, puis apporter des évolutions au fil du temps.

N’oubliez pas de répartir votre budget en prenant en compte les différents postes de dépenses et les coûts supplémentaires. En plus du coût de conception, il faudra également prendre en considération :

  • L’achat du nom de domaine et l’hébergement
  • Les opérations de maintenance
  • L’utilisation d’outils sous licences (un système de mailing par exemple)
  • Les actions webmarketing : création de contenus, référencement, publicités… tout ce qui servira à améliorer votre visibilité

7 - Qui va concevoir mon site web ?

Contrairement aux grandes entreprises qui disposent de ressources en interne pour la création d’un site web, les petites structures peuvent parfois manquer de moyens. Faites le tour des forces en présence avant de vous lancer. Est-il possible de monter votre site web en interne ou vaut-il mieux recourir aux services d’un prestataire externe ?

Le choix du prestataire n’est pas anodin. Freelances et agences proposent des formules très différentes. Les grosses agences réputées peuvent parfois pratiquer des prix trop élevés et injustifiés pour les petites entreprises. A l’inverse, en passant par les services d’une petite équipe ou d’un bon freelance, vous aurez plus de chances d’avoir une prestation sur mesure, qui correspond vraiment à vos besoins.

Prenez le temps de comparer différents professionnels pour voir ce qu’ils proposent. Et n’oubliez pas que le travail d’un prestataire ne se limite pas à la conception brute du site internet. Veillez à ce que l’on vous propose un site responsive adapté aux mobiles et à tous les appareils, et surtout optimisé pour le référencement web. La prestation se doit d’être complète pour être efficace.

Si les compétences et les références sont des éléments essentiels, le choix de votre développeur web doit aussi se faire en fonction de sa personnalité et de sa façon de travailler. Un professionnel réactif, capable de s’adapter à vous et de rester à votre écoute au quotidien vous apportera bien plus qu’un prestataire désintéressé. Si le courant passe bien au téléphone et qu’il répond rapidement à vos relances par mail, c’est un signe positif. Il vaut mieux que les échanges se passent bien, car c’est à lui que vous devrez transmettre vos idées pour les matérialiser. Vous devez donc partager une vision commune.

Notons enfin qu’il est toujours préférable de sélectionner un partenaire au niveau local, qui sera plus à même de comprendre votre problématique et vos besoins.